Reconnue par la profession …

Une chef d’entreprise qui n’a pas froid aux yeux …

Lorsque l’entreprise fondée en 2000 sur la base d’une activité artisanale initiée en 1991, Isolvar a été spécialisée, pendant 15 ans, en pose de panneaux frigorifiques.

Lorsque Catherine Cherubini reprend en 2006 la présidence de la société, elle souhaite lui donner une nouvelle impulsion. « L’expérience de nos poseurs était reconnue et j’avais confiance en notre potentiel. Je dois beaucoup à mes équipes », explique-t-elle. Dès 2007, elle crée deux bureaux d’études, à Saint-Symphorien (69) et à Pertuis (84), avec l’ambition de devenir le spécialiste de l’isolation frigorifique, de l’étude à la réalisation de bâtiments isothermes. Un pari aujourd’hui gagné : Isolvar travaille pour les plus grands noms de l’agroalimentaire ; en trois ans, son chiffre d’affaires est passé de 1,3 à 7,8 millions d’euros en 2010.

Reconnue par la profession

Les résultats sont très vite salués. L’entreprise obtient le prix de la Performance 2009 décerné par la Fédération du bâtiment des Bouches-du- Rhône. En 2011, elle décroche le prix spécial du jury « Les femmes de l’économie de la région PACA » et entre à la vingt-cinquième place du Top 50 de l’association Women Equity, qui recense les PME françaises les plus performantes dirigées par des femmes. Une reconnaissance de la profession et du monde économique dont Catherine Cherubini est particulièrement fière ….

Lire la suite de l’article sur : Cockpit, LE MAGAZINE DES ENTREPRENEUR.